Editorial de Septembre 2017 par Patrick VAJDA

Après un siècle d’attente !

 

Paris 2024! C’est gagné! Cent ans après les Jeux Olympiques reviendront à Paris et en France.

 

Si la cérémonie du vote au résultat inconnu fut remplacée par un accord triparties (CIO/Los Angeles/Paris) voté à l’unanimité par les membres du Comité International Olympique, il ne faut pas croire pour autant que la victoire fut facile. Ce fut même une longue marche semée d’embuches dont Paris 2024 est sorti vainqueur après un parcours sans faute.

 

L’AFCAM fut témoin de cette réussite, grâce à son Président qui, membre d’une commission du CIO, fut nommé au sein de la commission stratégie internationale.

 

Il faut reconnaitre que si la chance fut toujours de notre côté cela est dû à un travail énorme et épuisant de toute l’équipe de candidature ; en ayant mis en avant les athlètes, les politiques ont pris la bonne décision ; en travaillant avec méticulosité sur un dossier technique et financier quasi parfait, Paris pouvait répondre à toutes les questions du CIO, ainsi qu’aux critiques dont la plupart venaient de …. France !

 

J’ai personnellement travaillé sur une dizaine de candidatures (gagnantes et perdantes) mais celle de Paris fut et est l’exemple à suivre, et je ne doute pas un seul instant de la véracité des chiffres, du respect des différents budgets, et de la réussite globale des JO à Paris.

 

L’AFCAM et tous les Arbitres et Juges de France nagent en plein bonheur grâce à cette belle victoire et se tiennent à la disposition du futur comité d’organisation pour travailler à la réception des centaines d’arbitres et juges indispensables à la réussite de cet événement. Car nous serons aussi des acteurs de cette fabuleuse compétition, et n’en déplaisent aux grincheux nous serons encore indispensables !

 

D’ici 2024, je l’espère, l’AFCAM sera accompagnée par d’autre associations nationales et par une association mondiale en cours de création. Ce dernier point est un sujet délicat car nous ne souhaitons en rien heurter les fédérations internationales, bien au contraire nous pensons qu’un certain nombre de mesures qui existent en France et dans bien d’autres pays, méritent d’être partagées  au niveau international, afin d’offrir aux arbitres et aux juges sportifs la protection qu’ils méritent. La loi Française sur ce point est très en avance, pourquoi ne pas la partager ? Nous pensons que le climat de confiance créé en France depuis 1985 entre les fédérations nationales, le CNOSF et l’AFCAM est un beau symbole de réussite qui mérite d’être exporté au niveau international.

 

La victoire de Paris 2024 nous conduit à accélérer tout naturellement le processus, que nous espérons fructueux pour l’arbitrage sportif, et les femmes et les hommes qui composent notre famille d’acteurs du sport.

 

Je souhaite un triomphe aux JO de 2024 et à ceux de 2028 !

 

Patrick Vajda

Président de l’AFCAM

 

DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

 
Cliquer sur le titre pour visionner l'article en entier
18.11 10:24 -  Le cliché de l’arbitre cow-boy qui fait du zèle m’agace. (source SOFOOT.COM)
François Letexier, plus jeune arbitre de L1, a été désigné
pour arbitrer le match entre l’AS Tefana et Rodez comptant pour le 7e tour de
la Coupe de France... à Tahiti. Pour sa deuxième saison en tant que
professionnel, le Breton a déjà arbitré 13 matchs dont 8 en Ligue 1. Entretien
posé dans les canapés de l’hôtel Méridien de Tahiti.

Comment as-tu vécu le match de samedi (victoire de Rodez
0-3) au niveau climatique ? Tu avais encore très chaud même après la douche...

(Rires.) C’est sûrement ça le plus complexe, c’est le
contexte et les conditions climatiques. (Il faisait plus de 30 degrés pendant
la rencontre, ndlr.) L’avantage, c’est qu’on est arrivés très tôt, six jours
avant le match. Sur les premiers entraînements, j’ai beaucoup souffert,
notamment par rapport à l’humidité. Puis progressivement, je me suis adapté aux
conditions climatiques. Je me suis forcément beaucoup hydraté pour mieux
digérer la chaleur et la température. Et finalement, pendant le match, malgré
des conditions assez...

17.11 10:17 - Dans le sport, quand les enjeux augmentent, le fair-play régresse (source RTBF.be)
A l'occasion de la cérémonie du World Fair Play Award vendredi, Bruxelles
sera dans l'œil de tous ceux qui se passionnent pour le sport pratiqué dans un
esprit de respect, de camaraderie, enfin tout ce qu'englobe le terme de fair-play.
C'est l'occasion pour Gilles Goetghebuer de rappeler que sans fair-play, il n'y
a pas de sport possible.

On peut mettre tous les arbitres du monde, tous les systèmes vidéo pour
faire observer les règles du sport, ça ne suffira pas s'il n'y a pas le respect
d'un ensemble de conventions qui permettent d'échanger dans le sport. Il y a
des règles qui sont écrites, qu'il faut bien entendu respecter, mais il y a
aussi un tas de règles qui sont non écrites et on pourrait donner une multitude
d'exemples. Dans le tennis, il faut éviter de servir si l'autre n'est pas prêt,
par exemple. Ça, ce serait typiquement un acte d'anti fair-play.
L'histoire du boxeur qui mangeait de l'ail pour éviter le combat
rapproché

Il y a plein d'anecdotes, dont celle qui est dans le livre...

15.11 08:24 - Encore ! (source l'intependant)
Rugby amateur: un arbitre violemment agressé par deux joueurs

Selon L’Indépendant, le match de rugby entre le Bassin Sud Minervois et
Narbonne-Plage, en 2e série, a été marqué par un grave incident dimanche après-midi
dans l’Aude. Deux joueurs ont agressé l’arbitre à l’issue de la rencontre.

Une rencontre de rugby amateur a donné lieu à une scène très choquante
dimanche après-midi à Argeliers, dans l’Aude. Selon L’Indépendant, l’après-match
a été marqué par la violente agression de l’arbitre. Alors que leur équipe
venait de s’incliner 16-11 face à Narbonne-Plage, deux joueurs du Bassin Sud
Minervois sont venus s’en prendre à l’homme au sifflet, Rudy Louriac.
L’arbitre frappé au visage

Ce dernier aurait été frappé au visage et serait tombé par terre. Après
quelques secondes de flottement, il serait parvenu à regagner les vestiaires
avec l’aide du président de Narbonne-Plage. Les deux agresseurs ont évidemment
été exclus et risquent une très lourde sanction. L’arbitre a fait part de son
intention...

11.11 18:01 - VAR OU PAS VAR
FOOTBALL. Lancée cette saison dans plusieurs pays,
l'assistance vidéo enchaîne les couacs. La Fifa compte pourtant l'utiliser pour
la Coupe du monde en Russie.

Ce sera une grande première. L'arbitre du match amical entre
l'Angleterre et l'Allemagne, programmé vendredi à Wembley, pourra s'appuyer sur
l'assistance vidéo, jusqu'alors jamais utilisée sur le sol britannique. Il ne
faut pas la confondre avec la goal-line technology, qui permet de savoir si le
ballon a franchi ou non la ligne de but.

À terme, la Fifa prévoit de mettre en place le VAR (Video
Assistant Referee), le nom donné à cette innovation, lors de la Coupe du monde
2018 en Russie. Mais à sept mois de l'ouverture de la compétition, ce nouvel
outil, censé débarrasser le foot d'une partie de ses polémiques, est encore
loin d'avoir donné satisfaction.

Dans les sept pays (Allemagne, Australie, Brésil,
États-Unis, Italie, Pays-Bas et Portugal) où elle testée cette saison, l'assistance
vidéo connaît des débuts balbutiants et suscite...

08.11 08:22 - Une première pour le Rugby ! (source le dauphine.com)
Joy Neville, première femme à arbitrer un match européen

L’Irlandaise Joy Neville, ancienne internationale, va devenir la
première femme à arbitrer un match de clubs continental lors de la rencontre
entre Bordeaux-Bègles et le club russe d’Enisei, en Challenge européen, a
annoncé lundi l'European Professional Club Rugby (EPCR).

Ancienne joueuse internationale sélectionnée à 70 reprises avec
l’Irlande, Joy Neville entrera dans l’histoire en arbitrant la rencontre de la 4e
journée de la poule 1, programmée le 15 décembre au stade Chaban-Delmas de
Bordeaux.

Arbitre de la finale de Coupe du monde féminine

L’Irlandaise a déjà officié comme arbitre assistante pour des matchs de
Coupe d’Europe de Pro 14 (Ligue Celte) et a également dirigé la finale de la
Coupe du monde féminine entre la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre en août
dernier.

Elle a aussi arbitré la rencontre du 28 octobre dernier entre la Norvège
et le Danemark, match de deuxième division du championnat continental, aussi
appelée Conférence...

suivant
 
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF.pdf
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF-1.jpg
logotyp_nonviolence_rgb_inverted-01 copy.png
 
LABEL_SEXISME_FOND_BLC_CMNJ.png
 

CONTACTEZ L'AFCAM

Remplissez le formulaire et laissez votre message.
Prénom & Nom :
*
Adresse e-mail :
*
Votre message :
*
* Champ obligatoire
envoyer
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

facebook.jpg
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

logo_twitter.jpg
 
cnosf.jpg
 

Fil d'actualité Twitter

 
MINISTERE_VILLE_JEUNESSE_SPORTS_LOGO-5.jpg
 
 
 

 
Directeur de publication : Patrick VAJDA, Président de l'AFCAM, Maison du Sport Français, 1 Avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS Cedex 13 - Webmaster : Gilles DUMONT
 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com